Lexique

Les mots indiqués en gras dans les définitions sont également expliqués dans le lexique
MotsDéfinitions
Absorption acoustiqueAtténuation de la puissance de l'onde sonore par la structure qui lui fait obstacle.
Acouphènes
Ce sont des bourdonnements ou des sifflements souvent intermittents pouvant devenir permanents. Ils peuvent devenir extrêmement invalidants et entraîner des troubles de la concentration, du sommeil, parfois même des dépressions.
Cellules ciliéesCellules sensorielles de l’audition situées dans l’oreille interne et subdivisées en cellules internes et externes. Elles analysent les vibrations sonores et les transforment en influx nerveux.
CochléeLa cochlée ou limaçon est la partie de l’oreille interne dévolue à l’audition.
Dose de son ou dosimétrie sonoreCombinaison du niveau d’intensité sonore par le temps d’exposition
DécibelLe décibel (dB) est une unité de grandeur utilisée pour mesurer l'intensité des sons. Le décibel est une valeur logarithmique qui exprime le rapport d'une grandeur (puissance) par rapport à une grandeur de référence. C'est donc une unité de mesure relative.
EnclumeL'enclume est le deuxième osselet de l'oreille moyenne.
EtrierL'étrier est le troisième et dernier osselet de l'oreille moyenne.
Fréquence(notion physique) La fréquence est le nombre de vibrations reçues par le tympan en une seconde. Elle se mesure en Hertz (Hz). A cette notion physique correspond la notion physiologique de hauteur du son. Plus un son est haut (ou aigu), plus sa fréquence est élevée.
Harmonique Fréquence unique d’un son pur.
Hauteur(notion physiologique) La hauteur est la caractéristique qui permet de dire si un son est aigu ou grave.
HertzLe hertz (symbole : Hz) est l’unité est l'unité de mesure de la fréquence. Un hertz est équivalent à un événement par seconde (s-1 ou 1/s).
HyperacousieIl se traduit par une hypersensibilité, une perception amplifiée des sons. Cette hypersensibilité peut être particulièrement douloureuse et certains bruits deviennent insupportables.
Intensité/volumeL'intensité acoustique est la puissance sonore. Cette grandeur permet de donner une indication sur la " force " d'un son: plus l'intensité sonore est élevée et plus le son perçu est fort. Elle s'exprime en décibel
MarteauLe marteau est le premier osselet de l'oreille moyenne.
Onde sonoreOn désigne par onde la manière dont le son se propage dans le milieu acoustique (air, eau, matériaux). (ex: onde issue d'une pierre tombant dans l'eau).
Oreille externe(capteur) C’est la seule partie, en communication directe avec l’extérieur. Elle est composée d’un pavillon et d’un conduit auditif. C’est une simple structure de transmission des sons vers le tympan.
Oreille interne(ampli-tuner) Cette partie est la plus fragile de l’oreille. Elle est constituée du labyrinthe qui contient l’appareil récepteur auditif, la cochlée, ainsi que le vestibule On y trouve quelques milliers de cellules ciliées : c’est notre « capital auditif ».
Oreille moyenne(micro) Elle tient le rôle de protection et de transmission mécanique. Les vibrations du tympan sont transmises aux osselets: lemarteau, l’enclume et l’étrier.
Pavillon Le pavillon est la partie visible de l'oreille externe.
Réflexe stapédienLe réflexe stapédien protège l'oreille interne en agissant sur un muscle de l'oreille moyenne, de façon à diminuer la transmission des vibrations sonores. Il se déclenche au moment de parler et à l'exposition à un son fort. Le muscle stapédien se fatigue, et, au bout d'un certain temps, ne peut plus assurer sa fonction protectrice.
RéverbérationLa réverbération est la persistance du son dans un lieu après l'interruption de la source sonore.
Son complexeLa plupart des sons que nous percevons dans notre environnement ne sont pas purs mais complexes.
Ils sont composés de plusieurs sons purs de fréquences et d'amplitudes différentes.
Son purUn son pur (ou son simple) correspond à une onde sinusoïdale dont la fréquence et l'amplitude maximale sont constantes au cours du temps (ex: le son du diapason).
SurditéC'est le fait ou la sensation de moins bien entendre. Il en existe 2 types:
- Les surdités de perception : elles mettent en cause l’oreille interne, le nerf auditif ou les centres nerveux et sont irréversibles. La conséquence est que le message reçu est perçu plus faiblement, avec des distorsions.
- Les surdités de transmission : elles trouvent leur origine dans l’oreille externe ou l’oreille moyenne et sont éventuellement curables par la chirurgie ou un traitement antibiotique. Ce sont des surdités qui ne sont jamais totales, mais qui entravent la transmission des ondes sonores.
Timbre/ GrainEn musique, le timbre désigne l'ensemble des caractéristiques sonores qui permettent d'identifier un instrument.
TympanLe tympan est une membrane séparant l'oreille externe et l'oreille moyenne. Le tympan est chargé de récolter les vibrations dues aux sons arrivant par le conduit auditif externe pour les transmettre aux osselets.
VestibulePrésent dans l'oreille interne, c'est l'organe qui a en charge notre équilibre dans l’espace.